Top Module Empty

Statistiques

OS: Linux w
PHP: 4.4.9
MySQL: 5.7.42-log
Heure: 03:01
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 2
Publications: 36
Liens: 0
Visiteurs: 1350356
Introduction arrow Avalon U5 arrow Edirol Fa101
Edirol Fa101 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Thierry   
07-08-2013

La carte son FA101 proposée par Edirol possédait des qualités alléchantes :

10 entrées / 10 sorties , préamplis intégrés, compatibilité Linux, sous Firewire..

En 2012, j'ai décidé qu'il était grand temps....de la démonter !

En général, on est pas déçu...

 

Une carte convertisseur audio n'est pas forcément quelque chose de compliqué, et la façon la plus simple de comprendre comment ça marche, c'est encore d'en démonter une.

 L'Edirol ne fais pas vraiment du matériel haut de gamme, mais ce n'est pas du bas de gamme non plus.

le gros défaut que je lui trouve c'est :

  • la connectique en jack (c'est assez énervant)
  • les préamplis qui sont là, mais finalement, on préfererai s'en passer vu leur qualité (un désastre !)


Et sinon, qu'y a t'il à l'intérieur ?

et bien voilà :

Image

on distingue déjà, en haut à droite, une alimentation à découpage avec son transformateur, ses condensateurs...

Ceci est nécessaire car l'Edirol reçoit une tension +9V de l'adaptateur, et il y a besoin de pas mal de tensions en interne pour la faire fonctionner :

  • +/- 12V pour les amplis opérationnels et l'analogique (et les fameux préamplis micros pourris)
  • +5V stable pour les codecs audio (la puce convertisseur)
  • +3,3V pour tout le numérique

en plus 10 voies d'entrées sorties à alimenter, ça fait du monde...

l'alimentation, la voilà :

Image 

même si ce n'est pas essentiel, c'est quand même important.

le coeur de ce type de carte est sans aucun doute les puces  ADC et DAC (Analog to Digital Converter et Digital to Analog Converter)

les voilà :

 Image

 

Sur l'édirol, il y a deux puces séparées :

  • AKM4385  pour la conversion D/A de la société AKM
  • CS5340 pour la conversion A/D de la société Cirrus Logic (ex Crystal)

comme la carte son comporte 8 entrées sorties analogiques, il faut 4 puces pour le DA et 4 puces pour le AD puisque chaque composant est stéréo.

 

Pour ce qui est du fonctionnement de ces fameux chips audio, ils reposent tous sur le même principe : 

suréchantillonnage à 64xFs puis convertion en sigma delta pour sortir un flux de 24 bits.

la sortie s'effectue sur une liaison digitale série I2S qui ne nécessite que 3 fils :

  • SCLK
  • LRCK
  • DATA 

Il est à noter que beaucoup de cartes son reposent en fait sur les mêmes composants AD et DA.

C'est même un jeu de trouver les modèles qui utilisent exactement les mêmes puces convertisseur.

les données importantes pour choisir ce composant seront:

  • les performances (dynamic range : 106dB)
  • le nombre de canaux par boitier
  • le prix (et croyez moi, c'est EXTREMEMENT important chez un constructeur) 

Tous les constructeurs proposent aujourd'hui 24 bits de résolutions avec des fréquences d'échantillonnages absolument inutiles (qui sincèrement utilise 192kHz ? pour ma part je suis toujours en 44,1kHz)

C'est sur qu'il y a une grosse différences entre un CS4272 qui affiche 114dB de signal / bruit et un AK4385 qui n'en a que 108, mais même entre deux machines comportant la même puce, des différences flagrantes peuvent exister.

 En fait, la partie "autour" de la puce est quasiment plus importante que la puce elle même.

 

En effet, la partie analogique située en amont de l'ADC ou en aval du DAC compte pour une très grande part dans le rendu final

Cette partie même ne représente peut etre que 20% de l'électronique, mais les ingénieurs estiment que cela représente 80% du temps de conception.

voici le schéma proposé par AKM pour réaliser le filtre de sortie :

Image 

Ce n'est pas que ce soit vraiment compliqué (on a affaire à un bête filtre Sallen Key 2nd ordre), mais la qualité des composants utilisé est très importante.

En premier lieu, le choix de l'AOP : chez Edirol, c'est du 4560, un AOP bas de gamme de chez JRC, extremement classique sur ce genre de produits.

Dernière mise à jour : ( 06-12-2014 )
 
< Précédent
© 2024 Techniques des Systèmes Audio Professionnels
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.