Top Module Empty

Statistiques

OS: Linux w
PHP: 4.4.9
MySQL: 5.5.30
Heure: 18:26
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 2
Publications: 36
Liens: 0
Visiteurs: 378104
Introduction arrow Neve 1073 arrow 06 Neve1073 : comment ça marche ? (2)
06 Neve1073 : comment ça marche ? (2) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Thierry   
15-12-2009

Oui, je sais, j'ai encore été épouvantablement long à écrire cet article !

Si seulement je pouvais m'y consacrer à 100%, ça irait quand même plus vite...

Bref, reprenons le cours de notre explication, et là, il faut dire qu'on va s'intéresser au premier étage d'amplification...

Et là, autant dire que ça valait le coup d'attendre

 Bon, j'aurais du mal a atteindre l'objectif d'ecrire un article par semaine, mais ça reste mon objectif quand même.

 

Donc, cette fois ci encore, on va rester assez théoriques, mais pas trop quand même parceque quand il s'agit de dérouler les calculs d'une architecture de préampli comme celle du Neve, on se retrouve rapidement avec des équations dans tous les sens !

bah oui, faire un ampli avec un bete ampli op, ça nous donne une expression du gain très simple, mais tout en discret (discret = sans circuits intégrés) comme c'est le cas ici, c'est une autre histoire !

Donc, On commence toujours par se repérer sur le schéma synoptique :

 Image

L'étage d'entrée avec le transfo, on en a parlé la dernière fois, maintenant, on voit que le signal traverse le formidable switch de gain.

Et déjà, là, il peut se passer plusieurs choses suivant la position de ce fameux switch :

  • Soit le signal passe directement à travers
  • Soit le signal "voit" juste une résistance en parallèle
  • Soit le signal est atténué par un pont diviseur. 

Le pont diviseur, c'est juste une structure que l'on rencontre tout le temps en électronique:  c'est pas compliqué, il y en a PARTOUT
voici le shéma :

Image

 Les deux résistances R1 et R2 forment un pont diviseur : la tension en entrée (symbolisée par le générateur) est "divisée" par un certain nombre qui dépend des valeurs des 2 résistances.

ça sers à diminuer la tension, à imposer une certaine tension à un endroit du circuit...

Cela reviens à multiplier la tension d'entrée par un gain inférieur à 1 (c'est donc une atténuation )

le "Gain" est calculé par la relation :  K = R2 / (R1 + R2)

Comme quoi le 1er traitement que l'on fera subir au signal ne sera pas forcément un gain : ça pourra être une atténuation suivant le réglage du bouton de gain du préampli...

Mainteant, supposons que le gain soit reglé sur "-65dBm":  dans ce cas, le signal passe directement dans le switch, et viens titiller l'entrée "U" du bloc "BA184" du schéma suivant :

Image

 

On comprend pas grand chose à ce schéma en fait, car le bloc "BA284" possède beaucoup de "pattes" (si si ! on peut le voir comme un gros circuit intégré !)

En fait, dans cette boite noire, il y a 3 amplificateurs totalement indépendants :

  • 1 amplificateur pour le préampli principal
  • 2 amplificateurs auxiliaires pour réaliser l'Equalizer

 détaillons toutes ces pseudo pattes (on parlera maintenant de "ports" d'entrées - sorties )

  •  U : c'est l'entrée du préamplificateur principal
  • V : c'est le 0V ou autrement dit, le pole - de l'alimentation 24V
  • N : c'est le pole + de l'alimentation 24V
  • P :  c'est la sortie principale du préampli.
  • S : c'est une sortie auxiliaire ( elle délivre le même signal que la sortie principale, mais avec une polarité opposée )
  • T : c'est une entrée pour régler le gain : en fonction de la résistance qu'on met entre T et V, le gain de l'ampli peut etre réglé


les autres "pattes" ne nous intéressent pas pour le moment.

 

Bien sur, notre "circuit intégré" BA284 n'est pas vraiment une boite noire, dans la mesure où on sais ce qu'il y a a l'intérieur.

le schéma est donné figure suivante :

Image

On retrouve les lettres qui symbolisent les ports d'accès (les pattes quoi )

A suivre...

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : ( 06-12-2014 )
 
< Précédent   Suivant >
© 2020 Techniques des Systèmes Audio Professionnels
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.